Dimanche 20 avril 2014

Inscription Identification

Mode : Actus | Défilés | Cahiers de tendances | Portfolios | Visagisme | Portraits

Portraits

Thierry Lasry, créateur de lunettes

Madonna, Paris Hilton et Beyonce comptent parmi ses plus célèbres admiratrices ! En l’espace de quatre ans, Thierry Lasry a su devenir l’un des créateurs de lunettes les plus en vue de la planète mode. Avec une collection solaire à son nom, un style assurément rock "chic’n’glam" et des collaborations originales avec d’autres créateurs, il donne une nouvelle définition de cet accessoire de mode.

Ses collections sont reconnaissables entre toutes ! Emblématiques d’un style qu’il définit lui-même de "futuristic vintage", les créations Thierry Lasry détonent par leurs couleurs inédites, réalisées dans des plaques d’acétate exclusives (plastique). Sa signature s’étend jusque dans le nom de ses modèles qui se terminent toujours par un "y", à l’image de Abusy, Obsessy, Kissy, Spicy ou Kryptony. Rencontre.

Comment travaillez-vous vos collections ?
Je réalise deux collections Thierry Lasry par an, d’environ dix modèles chacune, et, parallèlement, j’adore dénicher de vieilles plaques d’acétate vintage, à partir desquelles sont lancés quelques modèles en édition ultralimitée.

Votre approche très transversale de la création vous amène à collaborer avec des gens issus du monde de l’art, de la musique, de la mode…
En effet, je signe au moins une, sinon deux collaborations, par saison. J’ai eu l’opportunité de travailler avec l’artiste Thomas Lélu et le groupe musical Liquid Architecture (composé d'Audrey Mascina et Jérôme Sans, ancien directeur du Palais de Tokyo), pour la réalisation d’une paire de lunettes illustrant leur album. En mai dernier, j’ai collaboré avec Warner Bros, pour les 75 ans de DC Comics ; pour l’occasion, Colette avait demandé à onze designers de créer un accessoire pour un superhéros. J’ai alors réalisé une monture solaire inspirée du personnage Plastic Man. Ce modèle, en édition limitée, présentait un verre en acétate incrusté de deux cent cinquante cristaux Swarovski. J’ai également travaillé avec l’Ecurie (l’équipe créative du magazine Intersection) pour créer la paire de lunettes The Seventy-Nine, inspirée par Paul Newman sur le circuit du Mans en 1979. C’est la meilleure vente solaire chez Colette depuis six mois…

Vous avez également développé des modèles pour la marque de prêt-à-porter suédoise Acne. Comment s’est passé cette collaboration ?
Nous avons en effet présenté une collection de lunettes Acne printemps-été 2011 pour hommes. C’était au départ un projet complètement fou, celui de concevoir des montures en Plexiglas miroir ! Et pourtant, avec Jonny Johansson, le directeur artistique d’Acne, nous avons repoussé les limites du possible et ces lunettes sont disponibles depuis mars.

Avez-vous d’autres projets en cours ?
Oui, mais aucun dont je puisse déjà parler, si ce n’est que l’un d’eux se situe en dehors de la lunette…

Quels sont vos blogs ou sites de référence ?
Il y en a vraiment beaucoup, mais pour en citer quelques-uns : Hypebeast, TheCoolHunter, Purple, Jalouse et le site de WWD bien sûr.

Consultez la fiche de la marque Thierry Lasry

Partager :

Get the Flash Player to see this player.
Get the Flash Player to see this player.